L
E
X
I
Q
U
E

Le démantèlement du clapet de Savonnière à Epernon : un premier pas vers la continuité écologique !

Le démantèlement du clapet de Savonnière à Epernon : un premier pas vers la continuité écologique !

Dans le cadre de son PPRE réalisé en 2017-2018, le SM3R a constaté des dysfonctionnements hydrauliques et écologiques liés aux ouvrages hydrauliques (bief, clapet, vanne...) de l’ancien moulin de la Savonnière en plein coeur d'Epernon (28). 

L’ouvrage le plus impactant est le clapet hydraulique de Savonnière : il forme un obstacle à l’écoulement même quand il est entièrement rabaissé (limite la circulation des sédiments/vases, faune piscicole et crue) et il implique une forte érosion des berges (variation non naturelle du niveau d’eau), accentuée par une ripisylve altérée.  Ce clapet (anciennement une vanne) permettait de surélever la lame d’eau de la Drouette et la mise en eau du bief pour alimenter le moulin.

Aujourd’hui, ce moulin n’existant plus et l'ouvrage n'ayant plus d'usage, il convient alors de restaurer la continuité écologique au droit du site via un arasement du clapet ainsi que la mise en oeuvre de mesures d'accompagnement (suppression des chutes résiduelles, recharge granulométrique etc...). L’ouvrage constitue en effet un obstacle important vis-à-vis de la continuité écologique sur la Drouette.

Dans un tel contexte, une première intervention de démantèlement des pièces mobiles du clapet a donc eu lieu le 14 septembre dernier : il s'agit là d'une première étape clé à la veille des futurs travaux d'aménagements du site qui seront définis à l'issue des résultats d'une étude de faisabilité (modélisations hydrauliques, relevés topographiques...) pilotée par un bureau d'études mandaté par le SM3R. Cette expertise spécifique démarrera dès l'automne prochain.

Suite au retrait du clapet, la Drouette retrouve aujourd'hui une dynamique d'écoulement plus naturelle :

En cas de crue , on retrouve également une meilleure capacité de rétention des eaux, donc une « marge supplémentaire » avant les premiers débordements.